Fil d'actualité RSS

Les navigations de la réplique navigante Gyptis

2013-2018 (en cours) – Antiquité– Bouches-du-Rhône

Gyptis est un programme de navigations expérimentales menées avec la réplique navigante d’une barque massaliote (Marseille antique) construite dans le cadre du Projet Prôtis.

À partir de l’étude des vestiges archéologiques de l’épave grecque archaïque Jules-Verne 9, découverte à Marseille en 1993, l’équipe d’archéologie navale du Centre Camille Jullian a reconstruit, en 2013, une réplique navigante, nommée Gyptis. Construite à la fin du VIe s. av. J.-C. par les descendants des premiers colons phocéens, cette embarcation témoigne des techniques de construction navale alors en usage en Mer Égée : grande barque de pêche côtière, elle est entièrement assemblée par ligatures (on parle de bateau « cousu »).
Depuis sa mise à l’eau en septembre 2013, Gyptis a parcouru de nombreux milles à Marseille, et même au-delà, puisque le bateau est allé jusqu’à Sète au Ponant et Toulon au Levant.

Du point de vue scientifique, les navigations de Gyptis comportent deux volets :

1. Navigations expérimentales :
La réplique navigante, Gyptis, effectue de véritables sessions de navigation, réalisées au plus proche des conditions antiques et selon un protocole d’expérimentation défini. Ces navigations ont principalement lieu dans la rade de Marseille.
Elles abordent différents aspects techniques comme le réglage du gréement et de la voile, le calcul de la vitesse moyenne du navire, la mesure de sa remontée au vent.

2. Médiation :
Dans le cadre de manifestations culturelles ou d’interventions dans les écoles, Gyptis est présentée au grand public et aux jeunes. L’équipage y présente l’histoire du projet et expose les méthodes de navigation et de fabrication de navires antiques.
Ces présentations se situent à Marseille mais aussi ailleurs en France lors de manifestations sur le thème de l’archéologie et de la navigation ou lors de grands rassemblements de voiliers.

Arkaeos assure la coordination, la gestion et la communication du projet en liaison avec le Centre Camille Jullian.



Texte : Guillaume Contini (Arkaeos) et Pierre Poveda (CNRS, Centre Camille Jullian, UMR 7299 / Arkaeos).