Fil d'actualité RSS

LA3M (Laboratoire d’archéologie méditerranéenne, médiévale et moderne)
DRASSM (Ministère de la Culture et de la Communication)
DRAC Martinique (Ministère de la Culture et de la Communication)
CR Martinique (Conseil régional de Martinique)
INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives)
AIHP- GEODE(Université Antilles Guyane)
Conservatoire du littoral

 Mission archéologique Petite Poterie
 Mission archéologique subaquatique Gouyer
 "Dobans, faïences et Coco Nèg", exposition, 2013, Saint-Pierre, Martinique

carte postale ancienne (Coll. H.A.)

Cl. P. Groscaux/LA3M

Cl. P. Groscaux/LA3M

Dessins G. Dieulefet

Cl. P. Groscaux/LA3M

Cl. P. Groscaux/LA3M

Cl. P. Groscaux/LA3M

Cl. P. Groscaux/LA3M

Cl. LA3M

Cl. LA3M

PCRI Poteries des îles

2010-2015 (en cours) - XVIIe-XXe siècles - Martinique, Guadeloupe

L’ensemble des travaux effectués dans le cadre du PCRI « Poteries des îles » en Martinique est le fruit d’une collaboration élargie sous la direction d’Henri Amouric (LA3M).

Depuis 2007, l’équipe du LA3M a multiplié les études de matériel céramique provenant des fouilles terrestres et en particulier du site tragique de Saint-Pierre (Château Perrinelle, Maison Coloniale de Santé, Bureau du Génie etc..) et de nombreux autres sondages dans l’île.
Simultanément, des opérations d’inventaires et de repérages patrimoniaux ont été effectuées dans divers musées et collections de l’île, à la Poterie des Trois-îlets ainsi qu’un repérage des cases à eau.
Une collecte systématique a permis parallèlement de rassembler bon nombre d’images anciennes, illustrant tant les modes et les moyens du commerce que certains usages domestiques et des séquences de production des deux grandes poteries de l’île, Duchaxel, aujourd’hui disparue et Trois-îlets encore en activité.
L’ensemble de ces témoignages matériels a été mis en perspective par une importante enquête dans les sources archivistiques nationales et régionales riches de documents datant pour partie du XVIIe siècle.
Depuis 2010, l’opération s’est enrichie notablement des fouilles sous-marines fructueuses conduites par l’Association ARKAEOS en association avec le LA3M, avec le soutien et sous la responsabilité du DRASSM, en baie de Saint-Pierre.
Depuis 2011, le PCRI englobe des prospections en Martinique et une fouille terrestre sur le site de Petite Poterie (Le Marin).

L’exposition du Château Depaz, commune de Saint-Pierre vise à rendre au public régional les résultats de ces années de recherche avec une philosophie qui considère que les humbles artefacts céramiques que nous étudions témoignent d’un monde d’échanges, d’un monde de création et d’un monde d’usages qui replacent les Antilles au cœur d’un extraordinaire système de circulations de biens matériels et de valeurs immatérielles. Que ces « produits » soient de fabrication locale, métissée ou non, entre tradition européenne et africaine, ou importés, ils sont toujours porteurs de sens qu’il convient de mettre au jour.



Texte : Henri Amouric (CNRS-LA3M)