Fil d'actualité RSS

Direction : Sabrina Marlier (Arkaeos), Sandra Greck (Arkaeos) et David Djaoui (Musée départemental Arles antique)
COH : Jean-Luc Verdier (Arkaeos)
Photographie : Christine Durand (CCJ-CNRS), Teddy Seguin
Restauration-conservation : Ethel Bouquin (Arkaeos)
Dessin : Assia Véléva (Arkaeos)

DRASSM (Ministère de la Culture et de la Communication)
MDAA (Musée départemental Arles antique, CG13)
CG13 (Conseil Général des Bouches du-Rhône)
CCJ (Centre Camille Jullian - UMR 6573)
IMEP (Institut Méditerranéen d’Ecologie et de Paléoécologie - UMR 6116)
CEREGE (Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement - UMR 6635)
LSIS (Laboratoire des Sciences de l’Information et des Systèmes - UMR 6168)
Voies Navigables de France (Voies Navigables de France)
Ville d’Arles
CICRP (Centre International de Conservation et de Restauration du Patrimoine)
CPIE Rhône Pays d’Arles
Lions Clubs
Strati-Concept
GRASM (Groupement de Recherche Archéologique Sous-Marine, FFESSM)
Association Ibis
2ASM (Association d’Archéologie Sous-Marine)

 Article La gazette de Nîmes
 Article du Figaro du 27/08/09
 Article La Provence du 21/08/09
 Article Agoravox du 25/08/09
 Article de L’Indépendant du 04/09/09
 Programme festival Arelate 2010
 Article de La Provence du 10/01/2011
 Journée du DRASSM 26/03/2011
 Programme Festival d’Amiens 2012
 La campagne 2008 au jour le jour
 Les campagne 2009-2010 au jour le jour
 Projet de relevage et de restauration du chaland, 2011-2013
 Interview de S. Greck et M. Pradinaud - Arles l'histoire engloutie - Amiens 2012 - YouTube

Inscription sur le bois de l’épave
crédit : CCJ-CNRS, Ch. Durand

Cargaison de blocs de calcaire au contact du plancher de cale
crédit : CCJ-CNRS, Ch. Durand

Lampe à huile
crédit : CCJ-CNRS, Ch. Durand

Plan de l’épave en cours de dégagement. Aménagement interne et mobilier en place
crédit : J. Dez, S.Greck et S. Marlier

Plongée avec lampe et masque facial
crédit : CCJ-CNRS, Ch. Durand

crédit : V. Mesrob

Arles-Rhône 3

2008 - 2010 - Période romaine - Bouches-du-Rhône

Découverte en 2004, l’épave a fait l’objet de deux expertises et d’un sondage dans le cadre des opérations de la Carte Archéologique de la Camargue et du Rhône dirigées par Luc Long (DRASSM). En 2008, une opération de fouille programmée s’est engagée pour une durée de trois ans.

Coulée au cœur du port romain de la cité d’Arelate, l’épave Arles-Rhône 3 est située sur la rive droite du Rhône, près de la berge, où elle repose entre 4 et 8 m de profondeur. Le bateau, conservée depuis près de 2 000 ans dans les sédiments du fleuve, est en parfait état de conservation (fond et flanc) avec sa cargaison (constituée de blocs de pierres calcaires en provenance des carrières de St-Gabriel) et son mobilier de bord (céramiques, outils) encore en place.

Les études préliminaires montrent que cette épave correspond à un bateau à fond plat d’environ 30 m de longueur. Elle est datée de l’époque gallo-romaine (milieu du Ier s. apr. J.-C.), soit de la période de romanisation de la ville d’Arles qui a vu la construction du théâtre et de l’amphithéâtre.

Après trois années de fouille programmée mise en œuvre par Arkaeos, l’épave Arles-Rhône 3 fait l’objet d’un projet du Conseil Général des Bouches-du-Rhône visant à fouiller totalement le chaland dans son contexte de dépotoir portuaire et à le sortir des eaux du Rhône (opération réalisée en 2011), pour l’exposer dans une extension du Musée départemental Arles antique en cours de réalisation. Après de long mois de traitement en laboratoire, l’épave sera installée au MdAa à l’automne 2013 dans le cadre de Marseille-Provence Capitale européenne de la Culture.

Une exposition était par ailleurs consacrée à l’épave Arles-Rhône 3 du 4 juin 2011 au 6 mai 2012 au Musée départemental Arles antique.



Texte : Sabrina Marlier et Sandra Greck. Photo : CCJ-CNRS, Ch.Durand.